retour

SOIRÉE ÉLECTRO LYONNAISE

Carte blanche à MX
Kaffe Crème & le Gin Tonic Orchestra (live), St Paul, Ethyène, Mirage Nord, Steven Johnson (dj set).

Vendredi 28 juin - 16h00 - 01h00

Superspectives donne carte blanche à MX pour promouvoir la scène électro lyonnaise en lui consacrant cette chaude journée d’été. On déniche pour vous les meilleurs sons locaux et de saison, à déguster longuement sous la fraîcheur des platanes, avec vue imprenable sur le terroir.

Plein tarif : 18€ / tarif réduit : 12€


MX

Après avoir utilisé la culture comme terreau pour se développer à Lyon, MX est aujourd’hui l’un des principaux acteurs de la scène médiatique locale. Grâce à divers contenus pertinents pour les lyonnais et ceux qui, comme cette équipe, croient au grand potentiel de cette ville, l’audience ne cesse de grandir. MX s’illustre aussi à travers des événements, le plus souvent connectés aux cultures électroniques, pour développer ses propres moments d’émotions qui fédèrent son audience. Avec tout un écosystème d’artistes, de créatifs et d’électrons libres, MX rassemble sur une nouvelle plateforme web des interviews, des photos, des documentaires, chroniques ou encore des actualités !

https://www.makexfrance.com


Gin Tonic Orchestra live

Au delà du simple groupe de musique, le Gin Tonic Orchestra se définit aussi comme une idée, un concept, une pensée. C’est une sorte de cocktail sans recette universelle, qui existe et prend son sens à travers un brassage d’ingrédients multiples. Tantôt sucré, tantôt relevé, le GTO agit comme un remède du quotidien, l’espace d’un instant. Peu importe l’endroit où vous êtes, vous y trouverez votre compte. Le voyage est en effet au coeur de cette pensée collective, à la recherche de couleurs, de sensations et d’atmosphère nouvelles. Ce « gintoïsme » a également cette volonté de rassembler les foules à travers une jonction inédite d’influences issues des quatre coins du monde. D’ailleurs, la formule actuelle du GTO n’est pas définitive. Elle change, s’adapte et évolue sans cesse vers un désir de création sans frontière. Le GTO aspire simplement à faire danser et donner de l’amour à tous ceux qui ont la curiosité de goûter à cette mystérieuse mixture.


Mirage Nord

Si leur chauvinisme à la lyonnaise n’a d’égale que leur faculté à vider des ballons de mauvais piff en moins de temps qu’il n’en faut pour les servir, il demeure cependant nécessaire de rappeler à nos gones que l’amour que les membres de Mirage Nord portent à la musique est à la mesure de l’entrain qu’ils manifestent lorsqu’ils la partagent avec leur auditoire. Amateurs d’univers musicaux divers, ce trio de margoulins grivois saura sans l’ombre d’un doute susciter votre attention par la rigueur et la méticulosité avec laquelle il sélectionne et déniche les ballades des ménestrels les plus funky de l’histoire de la musique. Mirage Nord tire un pont entre Etienne Dao et la House de Chicago, en passant par la Funk Tokyoïte, la Disco et les plus grandes heure de la dance music internationale; mais si, par un hasard des plus singulier, nos trois fantassins du sound-system venaient à s’aventurer sur le terrain friable de l’eurodance, ne leur en tenez pas rigueur, c’est que les lumières de votre club préféré se sont allumées et qu’il est grand temps de regagner sa couche.


Steven Johnson

L’amitié entre Steven et Johnson commence bien avant la naissance du duo, elle prend son inspiration dans le coeur brave des montagnes jurassiennes, dans la chaleur moite des caissons et dans le froid glacial des nuits d’hiver. Lorsqu’ils décident de s’installer à Lyon, ils n’imaginent pas une seule seconde que leur choix les amènera, quelques années plus tard, à partager leur amour de la musique plus loin que leur propre salon. Car c’est bien là que les deux compères commencent à tourner leurs premiers disques. De ces années “salon”, ils gardent la liberté dans le style, de la house, de la minimal ou de la techno, tout y passe. Le reste? C’est un duo et un nom, Steven Johnson, né après avoir pris la foudre berlinoise. Puis, une série de soirées, les Unusual Basement, organisées dans le plus grand secret dans des cryptes d’Eglise ou autre sous-sol d’usine abandonnée. Et enfin, l’heureuse rencontre avec Make x France, et l’opportunité de se produire dans les clubs qu’ils ont eux-mêmes foulés tant de fois auparavant. Attendez-vous donc à un set mêlant éclectisme et classiques de la house music, entre bass groovy et mélancolie hypnotique.


St Paul

Saint Paul est un producteur, DJ et co-fondateur de Moonrise Hill Material vivant à Lyon. Français par sa mère, ivoirien par son père, le jeune artiste est né à Abidjan et a grandi à Lyon. Bercé par la musique africaine, le jazz, le hip hop et le funk depuis sont enfance, Saint Paul commence à produire dès son adolescence en construisant son style autour de ses influences. Entre recherche du groove et de l'émotion, la musique de Saint Paul est souvent destinée à faire danser les foules. Cependant au détour de certains morceaux, elle se révèle intimiste, idéale à écouter chez soi. En 2015, entouré de Folamour, Kaffe Crème et Ethyène avec qui il partage des influences et affinités communes, Saint Paul co-fonde son propre label. Plus qu'une maison de disques, la famille Moonrise Hill Material voit le jour et donne un nouvel élan à sa carrière avec deux apparitions sur VA et la sortie de son premier EP solo sur wax.


Ethyène

Ethyène est producteur, DJ et label manager de Lyon en France, livrant une House Music qui trouve ses racines dans les sons de Detroit, Chicago et Manchester. Né en 1993, Ethyène commence la production à l'âge avancé de 16 ans et rejoint le collectif artistique Artjacking France la même année. Façonnées par différentes sonorités propre à la black music, ses productions témoignent de son approche mature, riche en influences mais toujours très personnelle de la House Music. En 2015, le jeune producteur co-fonde le label Moonrise Hill Material regroupant des talents comme Folamour, Kaffe Crème & St Paul et bien d’autres. Working Class Anthems, son 6ème EP solo en 2 ans, complète toute une série de grooves en échantillonnant un large éventail de genres musicaux allant de Library au R&B des années 90, témoins des habitudes quotidiennes d'Ethyène en matière de production et de dj set. Fin 2017, après avoir fait classer son EP Kolour LTD dans le top 10 des meilleures sorties deep house de l'année par Juno, Ethyène décide d'aller plus loin en 2018 et créé un nouveau label afin de sortir des titres plus personnels enracinés dans ses influences house & hip-hop françaises.